Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du catamaran inoui

Départ à la Saint Fabrice

9 Novembre 2010 , Rédigé par cata-inoui.over-blog.com

 Depuis une dizaine d'années, Didier pratiquait le roller de vitesse et avait développé avec ses copains à roulettes, une section course au sein du SAM, le club omnisport de Mérignac. Notre départ le 22 aout, jour de la Saint Fabrice, a donc inspiré Jérôme, le Barde du SAM Roller qui déclame :

C’est à un autre exercice de glisse que s’adonne notre samiste. Fini le mal aux cuisses, plus besoin de météo propice pour éviter les préjudices sur la piste. A présent, bonjour les abysses ! Il part aux pays des épices et du cannabis. C’est tout bénéfice, pas besoin de station-service car il voyage gratis. Pour que son projet aboutisse, tout juste a-t-il besoin d’une météo sans gros caprice et d’une petite hélice pour aller de temps en temps à l’office acheter dentifrice et pain d’épice et pourquoi pas une bonne nuit réparatrice. Pour lire sa feuille de route, il n’a pas besoin de notice car le coach n’est pas un novice en ordonnées et en abscisses. Ses complices sont là à son départ. Puisse la bonne mère protectrice veiller sur notre Druide que nous attendons pour le pastis.

 

Cette prose en "rime riche", est publiée dans le mensuel du SAM Roller avec deux photos et deux autres commentaires du même auteur :

departFabrice.jpg

 

 

 

 

Après de longs mois de préparation, notre coach Didier est prêt à prendre la mer. Les vents sont cléments et la marée haute invite notre guide à quitter Bordeaux direction le bout du Monde. Dimanche 22 août vers 6 heures, le navire quitte le bassin à flot pour l'écluse, bientôt la Garonne, et après la Garonne, l’Atlantique, et après l’Atlantique…

 

 

 

 

 

 

Coach est le roi de la bricole des rollers. Carbone et fibre de verre n’ont plus de secret pour notre druide. C’est un petit bijou qu’il a construit de longs mois durant. Comment se nomme ce joyau ?  L’« Inoui », C’est donc à la St Fabrice que le guide lève l’ancre. Il nous reviendra dans une dizaine de mois. Sûr qu’une séance de roller devrait suffire à nous le remettre en selle notre coach. Nous aurons droit à notre soirée diapos dés son retour.

 

 

Tout ému qu'il est, le Didier, à la lecture de ces lignes.

Partager cet article

Commenter cet article