Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du catamaran inoui

Road Trip le long du Mississipi de Baton Rouge à Orlando ; puis Atlanta et Orlando

20 Novembre 2016 , Rédigé par cata-inoui.over-blog.com

Mardi 25 Octobre : Nous commençons la remontée du grand fleuve en voiture :

marin qu'en Steamboat, mais magique quand même tant il est rempli d'Histoire et fut souvent un personnage central de nos lectures.

La première étape est Baton Rouge, une grande ville US sans âme, cernée par les raffineries et autres usines pétrochimiques, donc visite expresse grâce au State Capitole de 30 étages, qui offre un superbe point de vue et un petit musée sur l'histoire de la Louisiane.

 

 

Nous enchainons par la visite de deux charmantes bourgades autrefois riches par le coton mais actuellement endormies : St Francisville et Woodville. De très belles demeures du 19éme siècle, certaines restaurées et bien mises en valeur. Avant la guerre de Sécession, les deux tiers des millionnaires américains habitaient sur les rives du Mississippi (et plus de 90 % des esclaves aussi!)

 

 

Mais commence aussi à émerger le souvenir de musiciens de Blues, natifs de ces régions. Fini la Jazz de la Nouvelle Orléans, mais aussi finie la Louisiane car depuis Woodville nous voyageons dans le Mississipi. A Natchez, le coucher de soleil sur le fleuve est un régal !

 

 

Jeudi 27, nous visitons une plantation de coton aux environs de Natchez : nous avons tout appris sur le coton et son égrainage mécanique, puis sur la vie des Noirs, esclaves puis travailleurs ''libres'' et ensuite renvoyès par la mécanisation ; coton ou canne à sucre, même misère pour les Noirs.

 

Nous avons pu visiter la partie moderne de cette exploitation, une chance : c'est la récolte en ce moment ! Tout est hyper mécanisé et hyper pollué par tous les phytos utilisés : ils traitent même les champs au défoliant avant de faire passer les machines à récolter !

 

Ensuite à Natchez même, nous visitons ou parfois simplement regardons de l'extérieur de belle bâtisses (encore!) datant de l'âge d'or du coton. Mais surtout, nous avons été marqués par notre exploration du mini-musée local des "Droits Civiques", nous sommes des intellos quand même ! Le conservateur, caissier et guide, style soixantehuitard, parle Français et fait partie d'un des rares couples mixte (au sens racial) du Mississipi : respect !

 

Certes nous avions lu des livres ou vu des films sur ce problème dans le Sud, mais là, confrontés aux récits des cas locaux, en particulier les lynchages par le Klu Klux Klan, c'est poignant. Lynchages qui finalement n'ont cessé que lorsque les Noirs se sont armés et ont riposté ! Le cas qui m'a le plus frappé est celui d'un noir, travaillant dans une usine locale qui a reçu une promotion à un poste '' pour blanc'' : il fut lynché, c'était dans les années 70 !

 

Tout en suivant le grand fleuve, et observant son traffic,

le retour vers la Floride se précise, mais une mini incursion dans le Tennessee nous amène à Memphis ; un crochet certes, mais la conduite est sans fatigue , 110 km/h sur des 4 voies quasi désertes. Il n'y a qu'aux abords des villes que la circulation se densifie et nécessite plus de vigilance : les conducteurs y sont parfois speedés et les échangeurs pas toujours évidents... Et puis l'essence coute moins de 50 cts le litre.

Parmi tous les lieux mythiques de la musique locale, notre choix s'est porté sur le Rock and Soul Museum : bonne pioche ! En utilisant un fil conducteur historique, les salles sont remplies de souvenirs, photos et enregistrements: nous passons plus de 3 heures à écouter du Blues, R&B, puis Rock avec les interprétations des musiciens locaux, dont The King... Nous y sommes retournés le lendemai matin, n'ayant pas eu le temps de parcourir toutes les sections avant la fermeture....

 

 

La nuit tombée nous flânons dans La Rue des bars avec orchestres Rock et Blues, qui jouent portes ouvertes, nous en profitons encore mieux de l'extérieur, des décibels en moins !

 

 

Samedi : après une promenade dans le centre ville, exceptionnellement animé par une course-marche caritative, nous visitons le musée des Droits Civiques, implanté sur le site où ML King fut assassiné, au Motel Lorraine. J'avais un peu oublié cette période de l'histoire (c'était ma jeunesse pourtant ...), la Ségrégation et ses lois toutes plus débiles les unes que les autres (certains Etats ont promulgué des lois listant les jeux que les enfants noirs et blancs ne pouvaient partager : échecs, dames, cartes etc ou interdisant aux noirs de jouer au Basket à moins de 2 rues des terrains blancs....), sans compter les assassinats de leaders noirs, les longues grèves (bus de Montgomery, éboueurs de Memphis, intégration des écoliers et étudiants noirs...), la marche des ''Droits Civiques'' et le discours de ML King : I have a dream...

Dans ce musée, on peut voir la chambre où séjournait le Doctor King lors de son assassinat, la salle de bain de l'immeuble en face où se trouvait le snipper... poignant tout cela !

 

C'était samedi, beaucoup de familles noires comme visiteurs, émues et sympathiques.

Mais quand j'ai demandé où étaient les toilettes pour Blancs, ils m'ont regardé bizarrement !

 

Dimanche matin après un dernier salut au Mississipi, nous assistons à une messe en Gospel R&B....70 choristes, des séquences vidéos sur écrans géants, une danseuse mysthico-classique, 4 pasteurs sermonnant à tour de rôle, avec en point d'orgue, un sermon enthousiasmant de plus de 30 min, efficaces ces Baptistes.

 

Cependant nous loupons la plus célèbre de ces messes, celle d'une ancienne vedette du Rock (Al Green) qui s'est reconverti pasteur, mais elle débute à 11h30 et dure au moins 2h30...

L'objectif du soir étant Atlanta en Georgie, 600 km, 6h de route,n ous n'avons pas envie de démarrer trop tard dans l'après midi.

 

Nous sommes aux environs d'Halloween qui est beaucoup fêté aux USA ; nous avons vu beaucoup de maisons décorées, des personnes déguisés (dans les commerces surtout), de la consommation d'objets...., mais à part le défilé à la Nouvelle Orléans, pas de gamins ni d'animation dans les rues !

Cependant le montant des achats pour cette fête en 2016 fut de 8,3 milliards de $ (7,5 milliards d' €), en progression : une fête réussie selon la TV ! Pas selon vos critères, ah bon ! Nous non plus !

 

 

Atlanta était une étape naturelle pour notre retour vers la Floride avec comme principaux intérêts : Coca Cola World (bof !), le plus grand aquarium du Monde (rebof pour nous, on vit dans un Aquarium géant), un Civic Rights Center très intéressant autour de la maison natale de ML King (fermée pour travaux), l'église où il fut Pasteur, sa tombe...

 

Puis, une expo sur l'histoire de la Ville et de sa région au State Capitole (fermé au public), une rue entourée de hauts buildings, agréablement animée lors de la pause lunch, 

Et pour couronner le tout, une prune (35 $) pour avoir dépassé de 11 min, notre période de stationnement payant, nous quittons cette ville presque sans regret, encore 600 km...

 

 

Après un bref retour au bateau, pour lessives, contacts avec le chantier afin de caler la mise à l'eau d'Inoui.... nous partons pour Orlando, capitale des parcs d'attractions.

Nous tentons le soir de visiter le centre ville du pays de Mickey, mais il fut difficile de se garer car Donald était présent : et oui, Trump tenait meeeting ce soir là !

 

En s'éloignant du centre en voiture et en revenant en marchant, nous constatons qu'aux pieds des hauts buildings, il y a une ou deux rues avec quelques bars et restaurants un peu animés ; comme dans la plupart des grandes villes US, la ''réhabilitation urbaine'' a rasé les vieux quartiers pour ériger des immenses tours avec quelques commerces au pieds !

 

 

Dès l'aube, nous entamons une grosse journée chez Mickey , au Magic Kingdom, car il faut rentabiliser : 117 $ /personne pour l'entrée, plus 20 $ de parking soit environ 230 €/2) mais c'était  une tranche de vie US à observer : un américain sur deux portait un produit dérivé Walt Disney, T shirt, chaussettes, oreilles de Mickey ou Minnie ( c'est très fun de voir une Musulmane avec les oreilles et le nœud rose de Minnie au dessus du voile ...) ; les jeunes évidemment, les parents, mais aussi des ados  ou des couples de 20-30 ans.

 

 

Les manèges et attractions font un peu vieillots mais comme nous sommes dans le monde de Walt Disney, il reste la féérie, la magie... Quoique la magie principale de Disney est de faire disparaitre l'argent des visiteurs....Outre les frais d'entrée, un café ou une petite bouteille d'eau coute 3$, le moindre sandwich ou hot dog (12$), le serre-tête oreilles de Mickey ou Minnie entre 22 et 30$, pas un T-shirt à moins de 25 $....

 

Mais Il y a aussi les parades, le feu d'artifice au dessus du château de la Belle au bois dormant, château métamorphosé la nuit tombée en palais de glace par la Reine des Neiges (et des éclairages Laser...) Nos âmes d'enfant étaient ravies !

 

 

Nous rentrons au bateau tard dans la nuit ; en ce vendredi 4 novembre la saison cyclonique semble terminée, il est temps de ré-armer Inoui, mais cela est une autre histoire !

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article